Sapin, calendrier, récup’, custo’ et chocolats!

Ouh lala c’est Décembre=idées=sapin=palette=tringle-à-rideau=calendrier=tuto=bricolage=chocolats! Hmmm tout est dit en fait! J’étais tombée complètement fan du calendrier de l’avent de Madame Ki il y a quelques temps déjà, maintenant qu’on est à la campagne, qu’on a de la place pour couper, scier, visser, trouer, poncer et des palettes à plus savoir où les mettre : il était temps de s’y mettre. Une palette désosser en 16 morceaux de tailles différentes, une tringle à rideau abandonnée au fond de la grange ou plutôt deux tringles mais de diamètres différents (une pour le “tronc” et l’autre pour les les jours du mois), une bombe de peinture bleu glacé, et c’est parti.

Une fois coupées, pensez à poncer les planches histoire de pas se mettre des échardes dans les mains tous les 4 matins, ensuite je les ai percé au diamètre de la “tringle-tronc” avec une mèche plate et je les ai espacée un peu à la louche. Un bon coup de bombe de peinture sur tout le sapin et clac le tour est joué! L’étoile, je l’ai découpé dans une chute de planche et peinte avec un reste de peinture. Sur son calendrier-sapin Madame Ki avait fabriqué des petits lutins à l’intérieur desquels elles cachait les chocolats. J’avais pas les perles ni le temps de les peindre du coup j’ai juste découpé des morceaux de tailles égales dans la deuxième tringle à rideau (la plus grosse) que j’ai ensuite creusé avec une mèche plate aussi et apposé avec de la pâte à fixe des jetons de jeu de loto.

Une guirlande par dessus tout ça et voilà, ready pour Décembre! Bref c’est très très inspiré mais je suis fan!

Advertisements

Mado poil au dos

Pour revenir sur l’article précédent, je cherchais depuis longtemps un meuble type “Mado” faisant écho à ceux que j’avais côtoyé chez les grands parents étant petite. Une maison à meublée, un tour sur le bon coin plus tard et c’était parti pour l’aventure!

wp-1477122524869.jpg

Côté look, le rose pâle ne m’emballait pas des masses, il aura donc fallut beaucoup d’heures à réfléchir quelle(s) couleur(s) choisir : “celle-là? oh non plutôt celle-là… et pourquoi pas celle-ci??” bref ça a pris du temps et ça tombait bien, il fallait le nettoyer de fond en comble, le traiter contre les petites bêtes, le poncer, le sous-coucher…  Une fois arrivée là, c’est bon j’avais choisit : jaune à l’intérieur et bleu à l’extérieur. Oui oui on passe du rose pâle au flashy comme ça!

Un bon gros travail mais ça y’est IL est là!!

Déco à gogo

Voilà mes occupations des derniers mois: récupérer sur le bon coin, ces deux meubles étaient ont reçu un petit coup de jeune! C’est bon maintenant plus d’excuses pour tout laisser traîner dans les cartons!!

n°1 :

et n°2:

Bon ça fait masse de boulot mais maintenant on peut ressortir les pelotes de laines et la MAC pour les activités hivernales !!

Et tu ponces, ponces, ponces ce vieux meuble qui te plait….

Il paraîtrait que les tissus, les pelotes de laines, la machine à coudre, les patrons, les trucs, les bidules… ça prendrait de la place et que ça serait une bonne idée de les rassembler quelque part. Bien, ok pas de problème : leboncoin.fr mon ami !

Après avoir longuement hésité sur quelle sorte de meuble choisir, puis le temps de le trouver, puis quel coup de jeune lui donner, patati patata…  bref, j’avais choisit un secrétaire en super état tout simple, juste un peu vieillot. First, attaque de la ponceuse géante, ensuite sous-coucher 2 fois (en ponçant légèrement entre chaque couche), et enfin la session peinture (2 couches avec ponçage entre, oui quand on aime poncer on compte pas). Dans un premier temps, j’étais parti sur des rayures tout du long pas du tout galère avec les reliefs et en fait le résultat ne me satisfaisant pas, j’ai ressorti la ponceuse et unifié le tout sauf celles à l’intérieur. Et pour le final, vernissage en 2 couches avec le ponçage léger (encore!!) entre les 2 couches.

Voilà le nouveau cache-bordel!

Hasta la vista!

Tables de nuit jolies, jolies… lalala

La saison des vides greniers bat son plein et c’est l’occasion de remplir les cases manquantes à la maison (et aussi de trouver des trucs dont on n’a pas besoin mais on sait jamais!!) Pour le coup, ce sont les tables de nuits qui sont à l’honneur : un peu d’huile de coude, de la peinture et les voilà rajeunit de quelques années!

Pimp ta “travailleuse”

Il y a quelques années, j’avais récupéré une ancienne travailleuse avec le projet de lui redonner un coup de fraîcheur… Puis le temps est passé, et je me suis stoppée en chemin pas entièrement convaincue par le rendu… Et puis l’autre jour en passant dans le rayon peinture du magasin de bricolage, il y avait déstockage des testeurs de couleurs de la marque à la panthère : pas de quoi casser 3 pattes à un canard niveau quantité mais juste ce qu’il faut pour corriger la première ébauche et finaliser le coup de jeune tant désirer!